M. Bruno de Foucault

Ancien enseignant-chercheur en botanique, membre de la Société botanique de France et de la Société d’études scientifiques de l’Aude (SESA). Second auteur de Flora Gallica (Flore de France éditée en 2014, seconde édition en cours). Spécialisé en phytosociologie et ethnosciences.

Adresse : 4 chemin de Preixan F-11290 Roullens

Articles de l’auteur

Contribution à une synthèse de la classe des Sarcocornietea fruticosae

Sur la base de tableaux par alliance et d’un large tableau synthétique, l’auteur propose une synthèse de la végétation des prés halophiles vivaces chaméphytiques (Sarcocornietea fruticosae) ; trois ordres et dix-sept alliances (dont quatre nouvelles) sont reconnus.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

La pelouse à gagées du plateau de Mouthoumet – Laroque-de-Fa (Aude, France) et la végétation associée

Cet article apporte des informations phytosociologiques sur la végétation à Gagea bohemica et G. granatellii du plateau de Mouthoumet – Laroque-de-Fa (Aude) et quelques autres qui lui sont associées ; on définit comme nouveaux les Gageo bohemicae-Plantaginetum holostei et Buxo sempervirentis-Ericetum scopariae.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Compléments à la synthèse des Rosmarinetea officinalis

Cet article donne de larges compléments à la première synthèse de 2020, publiée aussi dans Carnets botaniques (n° 4), en intégrant divers syntaxons d’Afrique du Nord non pris en compte dans celle-ci et en validant certains autres considérés comme inédits par la quatrième version de l’ICPN.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Essai de synthèse phytosociologique sur les fourrés sempervirents méditerranéens

Dans la synthèse des Pistacio lentisci-Rhamnetea alaterni, classe de fourrés méditerranéens sempervirents, proposée ici sur la base de trente-cinq tableaux synthétiques, on reconnaît la division en trois ordres : les Pistacio lentisci-Rhamnetalia alaterni plutôt basiphiles (avec dix-neuf alliances, dont douze nouvelles et quatre pour la France), les Cytiso villosi-Genistetalia monspessulanae acidiphiles (avec dix alliances, dont six nouvelles et deux en France) et les Rubio tenuifoliae-Pistacietalia terebinthi est-méditerranéens (ordre nouveau, avec quatre alliances, dont deux nouvelles).

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Révision du Pulicario dysentericae-Juncetum inflexi

Le Pulicario dysentericae-Juncetum inflexi B. Foucault in J.-M. Royer et al. 2006 a été décrit dans un sens très large, de telle sorte qu’il est difficile aujourd’hui de le rattacher intégralement au Mentho longifoliae-Juncion inflexi T. Müll. & Görs ex B. Foucault 2008. Cette association a donc été réétudiée par le Conservatoire botanique national de Bailleul (CBNBL). L’ensemble des relevés du Pulicario dysentericae-Juncetum inflexi réalisés par Bruno de Foucault dans le cadre de sa thèse soutenue en 1984 et les relevés réalisés par le CBNBL ont été compilés pour cette étude. Les analyses ont permis d’identifier deux nouveaux syntaxons : le Rumici conglomerati-Juncetum inflexi, issu d’une dégradation par eutrophisation du Pulicario dysentericae-Juncetum inflexi, et le Pulicario dysentericae-Tussilaginetum farfarae, que l’on trouve principalement sur les zones de suintement des falaises marneuses du littoral.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Quelques aspects de la végétation forestière et de lisière du Bas-Vivarais

Une brève reconnaissance phytosociologique dans le Bas-Vivarais a permis de décrire un nouveau fourré éricoïde, l’Ilici aquifolii-Ericetum scopariae, et une nouvelle lande du Cisto salviifolii-Ericion cinereae, le Cisto pouzolzii-Callunetum vulgaris, apportant ainsi des informations sur ce taxon protégé au niveau national qu’est le Ciste de Pouzolz.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Contribution à une monographie phytosociologique du domaine de Peyremale (commune de Montolieu, Aude)

Cet article apporte des données phytosociologiques sur la végétation d’un site à diversité végétale remarquable dans l’Aude (France), le domaine de Peyremale, à Montolieu, et par extension de quelques sites voisins. Cinq associations nouvelles y sont définies : le Dioscoreo communis-Pyretum spinosae, l’Anacamptido laxiflorae-Serapiadetum linguae, le Ranunculo paludosi-Serapiadetum linguae, le Ranunculo paludosi-Isoetetum duriei, le Junco acutiflori-Bellevalietum romanae.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Miscellanées phytosociologiques : syntaxons nouveaux, validés, complétés ou corrigés

Cet article présente diverses associations végétales et deux alliances de lande (le Vaccinio myrtilli-Daboecion cantabricae et le Cytiso oromediterranei-Ericion cinereae) nouvelles, validées ou encore corrigées.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Quelques données phytosociologiques sur les ripisylves languedociennes et certains de leurs satellites

Cet article analyse des données historiques et récentes sur les ripisylves languedociennes et leurs éléments associés (« satellites ») : boisements, végétation arbustive, végétation herbacée vivace de sous-bois, de mégaphorbiaie et de prairies hygrophiles, végétation thérophytique.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Contribution à la connaissance de la végétation des étangs asséchés et des canaux du Narbonnais

Une étude phytosociologique des étangs asséchés et canaux des environs de Narbonne (Ouveillan, Capestang, Montels, Coursan ; départements de l’Aude et de l’Hérault) a permis la description des Rumici crispi-Phyletum nodiflorae et Lythro tribracteati-Crypsietum aculeatae ; cette dernière association a été rattachée aux Crypsietea aculeatae, classe faisant l’objet d’une discussion sur la base d’un tableau synthétique.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Une excursion phytosociologique préliminaire sur le versant nord du massif du Canigó (Conflent, Pyrénées-Orientales)

Cet article rapporte les données phytosociologiques acquises au cours d’une brève excursion estivale sur le flanc nord du massif du Canigó (Conflent, Pyrénées-Orientales) : végétation forestière et de lisière, lande à Cytisus oromediterraneus-Arctostaphylos uva-ursi, Cisto laurifoliiCytisetum scoparii et une association de lande nouvelle, le Cytiso oromediterranei-Lavanduletum stoechadis.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Complément à l’étude phytosociologique du littoral du Languedoc-Roussillon : les dunes de Sainte-Marie-la-Mer à Argelès-sur-Mer ; comparaison avec un système arrière-dunaire atlantique

Des données nouvelles sur la végétation arrière-dunaire du Roussillon confirment la définition de l’Erodio bipinnati-Vulpietum fasciculatae, du Lobulario maritimae-Ephedretum distachyae et de l’Alkanno matthioli-Corynephoretum canescentis, nom toutefois illégitime à remplacer par celui prioritaire de Diantho pyrenaiciCorynephoretum canescentis. On définit comme nouveaux le Malcolmio ramosissimae-Trifolietum cherleri et le Sileno gallicae-Malcolmion ramosissimae au sein des Malcolmietalia ramosissimae et des Tuberarietea guttatae. Une comparaison avec le système arrière-dunaire du Morbihan est aussi effectuée. Une synthèse sur le Corynephorion canescentis est enfin proposée, avec trois nouvelles alliances : le Carici arenariae-Corynephorion canescentis, le Sesamoido spathulifoliae-Jasionion montanae et l’Alkanno matthioli-Corynephorion canescentis.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Sur le concept de familles végétales isomorphes selon un gradient

En analysant la structure interne de diverses familles végétales (selon APG IV ; parfois de genres ou d’ordres) par la considération de gradients, on met en évidence la notion d’isomorphisme de familles pour un gradient donné, c’est-à-dire de familles ayant la même structure interne.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Essai de synthèse phytogéographique de l’Aude sur la base du Catalogue 2019 de sa flore

Cet article présente une synthèse phytogéographique du département de l’Aude sur la base du Catalogue floristique 2019 élaboré au fil des années par D. Barreau et le groupe botanique de la Société d’études scientifiques de l’Aude. Grâce à une grande analyse factorielle des correspondances, les 28 régions naturelles sont réparties en huit ensembles sur la base de leurs affinités floristiques. Le contenu taxonomique de ces ensembles est analysé.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Apports phytosociologiques de deux excursions dans le sud de l’Aude (France)

Deux journées passées dans le sud du département de l’Aude ont donné lieu à l’étude d’un fourré à Coriaria myrtifolia, de prairies à Trisetum flavescens, de pelouses du Tetragonolobo-Bromenion erecti et du Molinion caeruleae à Juncus striatus, d’une végétation chasmophytique originale à Chaenorrhinum origanifolium (Chaenorrhino origanifolii-Parietarietum judaicae) d’un côté (haute vallée de l’Agly) et de garrigues du Rosmarinion officinalis, de dalles à Sedion micrantho-sediformis et d’un nouveau fourré, le Lonicero etruscae-Amelanchieretum ovalis (au sud de Rouvenac).

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Données phytosociologiques sur les forêts de la Malepère (Aude, France) et leurs lisières

Cette contribution à une monographie phytosociologique des forêts de la Malepère (département de l’Aude) et de leurs lisières a notamment permis la description de six associations végétales nouvelles ou validées, ainsi que la définition d’une alliance originale au sein des Trifolio medii-Geranietea sanguinei, l’Inulo conyzae-Galion maritimi. Deux autres associations classiques sont nouvelles pour ce département, quoique hors Malepère.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Quelques aspects de la végétation observée en Nouvelle-Zélande et en Tasmanie

La végétation observée lors de deux voyages en Nouvelle-Zélande et Tasmanie est illustrée à travers le littoral, les zones humides et les forêts et leurs lisières. Sept associations végétales nouvelles y sont définies et illustrées, ainsi qu’une alliance et une structure systématique nouvelles.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]

Sur la synsystématique des Rosmarinetea officinalis ouest-méditerranéens

Sur la base d’un grand tableau synthétique déduit de 26 tableaux d’alliance, l’auteur propose une synthèse de la classe des Rosmarinetea officinalis ouest- à centre-méditerranéens, avec cinq ordres, et précise le passage de celle-ci aux Cisto-Micromerietea julianae centre- à est-méditerranéens. Une sous-alliance et quatre alliances sont nouvellement définies ou validées.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]