M. Matthieu Marquet

Responsable du service biodiversité du Parc naturel régional de Brière, il est attaché à l’étude scientifique des communautés floristiques du territoire qui permet une meilleure compréhension des biocénoses briéronnes, préalable indispensable aux politiques de gestion conservatoire.

Organisme : Parc naturel régional de Brière

Adresse : 214 rue du chef de l’île F-44720 Saint-Joachim

Articles de l’auteur

Contribution à l’étude de la roselière turficole à Fougère des marais et Roseau commun du Thelypterido palustris-Phragmitetum australis P. Kuiper ex Donselaar 1961, en Marais de Grande Brière (44)

L’objet de la présente étude vise à approfondir la connaissance phytosociologique de la « roselière turficole à Fougère des marais et Roseau commun », en marais de Grande Brière Mottière, au sein du Parc naturel régional de Brière. Le rattachement à en 2015 sur l’entité de la RNR Marais de Brière des « Grands Charreaux ». Une campagne de relevés phytosociologiques est ensuite menée en 2020 dans cette roselière afin d’affiner sa caractérisation phytosociologique. L’analyse de nos relevés confirme qu’il s’agit bien du Thelypterido palustris-Phragmitetum australis, mais sous la forme d’une variation de niveau supérieur, avec la présence de quelques espèces de magnocariçaies et de mégaphorbiaies. Nous proposons de définir cette variation de niveau supérieur comme caricetosum elatae subass. nov. hoc loco. Cette sous-association nouvelle constitue la charnière entre la forme typique du Thelypterido palustris-Phragmitetum australis et la végétation des niveaux supérieurs plus eutrophile et moins hygrophile.

Lire l'article Télécharger l'article[PDF]